02/01/2016
Eluard expliqué
ELUARD : Le miroir du moment (1926)

Miroir déformant
Miroir déformant

"Le miroir du moment", 38ème poème de la section "Nouveaux poèmes" qui clot "Capitale de la douleur"

Il dissipe le jour,
Il montre aux hommes les images déliées de l'apparence,
Il enlève aux hommes la possibilité de se distraire.
Il est dur comme la pierre,
la pierre informe,
La pierre du mouvement et de la vue,
Et son éclat est tel que toutes les armures, tous les masques en sont faussés.
Ce que la main a pris dédaigne même de prendre la forme de la main,
Ce qui a été compris n'existe plus,
L'oiseau s'est confondu avec le vent,
Le ciel avec sa vérité,
L'homme avec sa réalité.

 

Plan du commentaire composé
I- L'envers ténébreux du miroir


En cours

Vocabulaire

Page d'ouverture